Kaolack : Plaidoyer pour l’érection de nouveaux centres de santé à Gandiaye et Nioro

Les autorités médicales de la région de Kaolack ont plaidé, jeudi, l’érection de nouveaux centres santé à Gandiaye et à Nioro en vue "d’atténuer sensiblement" les charges de fonctionnement des structures sanitaires qui existent actuellement dans les départements de Kaolack et de Nioro.

"Pour le district sanitaire de Kaolack, nous demandons l’achèvement des travaux du poste de santé de Gandiaye, à l’arrêt depuis plusieurs années, et qu’il soit érigé un deuxième centre de santé du département pour décongestionner le centre de Kasnack qui polarise déjà 27 postes de santé", a lancé Moustapha Sy, responsable des soins primaires au centre de santé de Kasnack.

M. Sy s’exprimait lors du comité régional de développement (CRD) portant sur la présentation du bilan 2015 des activités de la région médicale de Kaolack.

Il a été présidé par l’adjoint au gouverneur de Kaolack en charge des affaires administratives, El Hadj Abdoul Aziz Diagne, en présence du médecin-chef de région médicale, docteur Balla Mbacké Mboup avec la participation des élus et partenaires techniques et financiers.

Le médecin-chef du district de Nioro, docteur Alassane Ndiaye a, de son côté, soutenu que "ce département de la région avec une population de 400.000 habitants mérite d’avoir un deuxième centre de santé pour accompagner l’actuel centre de santé débordé par les besoins sanitaires des populations locales".

"L’actuel centre est débordé dans les évacuations, dans les soins et dans la prise en charge des patients", a ajouté Dr Ndiaye, soulignant l’urgence de doter le district sanitaire de Nioro d’un deuxième centre de santé.

 

AB/PON

Tags: 
Source: 
APS

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags