Kaolack/ Présidentielle 2019. « NËGU SALOUM » accepte de voter Macky mais….

Après leur dernière sortie du week-end passé où il était surtout question d’inviter les citoyens sénégalais au calme, à la citoyenneté et au respect mutuel pour calmer les ardeurs et arrêter de manière spontanée l’escalade de la violence dans la campagne présidentielle, les treize (13) chefs de province regroupés autour de cour royale de Kahone « Nëgu Saloum » et du 52e « Buur Saloum » de l’histoire de Kahone, Guédel Mbodj ont décidé de soutenir la candidature du président Macky Sall. Cette décision collective selon leur porte parole Cheikh Tidiane Mbaye, obéit à une volonté commune de respecter les principes fondamentaux qui légifèrent cette entité de chefs de provinces qui sont appelés à rester toujours en phase avec le régime en place et éviter soit peu toute position contradictoire avec ce régime. Toutefois les chefs des provinces du Laghème, Caymor, Gandiaye, Ndiognick, le « Beleup » du Ndoucoumane et leurs pairs dénoncent avec véhémence leur retrait injustifié des instances de décision du pays. C'est-à-dire la privation de parole dont ils sont victimes et qui, à la longue finira par leur retirer la mission dont ils sont attributaires. Depuis la disparition du système de gouvernance par royaume et avec l’arrivée de l’ère de la modernité, ces chefs de provinces disent ne plus être dans leurs peaux. Par là, les chefs de provinces veulent surtout faire parvenir aux gouvernants de ce pays que l’apparition des civilités dans la société moderne, les cours royales d’une manière ou d’une autre ne sont plus impliquées dans la construction malgré le rôle de régulateur social auquel elles se sont assignées. En cas de tension sociale, ces organisations n’ont jamais été associées dans une quelconque médiation de sortie de crise. Un cri de cœur que le 52e « Buur Saloum » Guédel Mbodj et son administration ont poussé pour faire restituer à la cour royale « Nëgu Saloum » sa vocation naturelle et lui ouvrir surtout les portes des multiples projets culturels qu’elle projette à l’avenir.

Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags