Kaolack/ prévoyance à la retraite : Amadou racine Sy démarre la pension minimale

En prélude d’une mise en œuvre prochaine de la nouvelle pension minimale au Sénégal dont le démarrage est prévu le 15 Octobre avec un effet rétractif à partir du 1er Janvier 2019, le conseil d’administration de l’institut de prévoyance à la retraite au Sénégal (Ipres), conduit par son président Amadou Racine Sy, a poursuivi hier à Kaolack sa tournée nationale de contact et d’échange avec les retraités du Sénégal. Après Thiès où ces travaux ont débuté, l’institution de la retraite au Sénégal s’est ouvert à cette randonnée nationale pour communiquer, mieux expliquer de manière directe le contenu de cette nouvelle mesure prise pour un changement partiel des anciennes méthodes gestion et autres formes de paiement de la pension retraite au Sénégal. Autrement dit, porter à la connaissance de cette sensibilité sociale particulière, l’ensemble des aspects relatifs à cette nouvelle politique initiée par le président Macky Sall dans le besoin de rééquilibrer toutes les insuffisances notées au préalable dans le système d’indemnisation des personnes admises à la retraite. Ainsi en dépit de cette pension minimale, le CA de l’Ipres s’est aussi donné dans le même sillage l’occasion de partager sur l’autre système de revalorisation des pensions que l’Etat, à l’époque, avait arrêté suivant une grille montante de 5 % pour les anciens travailleurs sénégalais. Une mesure qui connaîtra elle aussi un effet réfractif en début d’année 2019 au même titre que la pension minimale et sera suivie par la mise en circulation prochaine des cartes de paiement afin d’offrir aux retraités la possibilité de percevoir leurs pensions partout au niveau des guichets bancaires du pays. Toutefois les questions relatives au renforcement des plateaux techniques au sein des hôpitaux, à la disponibilité de médecins pour personnes du 3e âge et d’autres revendications liées à la prise en charge médicale ont été soulevées lors des débats. Certes, un paquet de besoins que  l’Ipres promet de solutionner en élargissant ses actions dans les départements où il compte agréer des médecins et des officines de pharmacie afin de mieux se rapprocher de ses usagers.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags