KAOLACK/ PROGRAMME SECTORIEL D’AUTONOMISTION DES FEMMES LES « CALEBASSES DE L’EMERGENCE », UNE SOLUTION POUR ACCROÎTRE LES REVENUS

Même si par nature une calebasse se casse vite, la cassure de cet ustensile traditionnel est fortement évitée à Gawane Kaolack. Dans ce quartier périphérique de Kaolack, les femmes ont initié depuis plusieurs mois une sorte de tontine intitulée « Calebasse de l’Emergence ». En effet appuyées financièrement par la présidente de la commission parlementaire en charge de la santé, Mme Awa Guèye, un effectif de six (6)  groupements de femmes commence à goûter les délices d’une autonomisation durable en se faisant d’énormes économies. Car avec au départ une somme de 150.000 Frs chacun, ces femmes ont réussi à collecter en quelques mois plus d’un million de Frs grâce aux prêts remboursables qu’elles ont initiés entre elles. Les groupements des femmes de Gawane ont révélé leur stratégie de multiplication de fonds Samedi dernier lors d’une rencontre d’évaluation de leurs programmes d’activités des mois derniers. Une occasion au cours de laquelle elles devaient aussi se pencher sur le bilan de la grande « Calebasse » attribuée spécifiquement aux présidentes de groupements pour le financement de certaines de leurs activités sociales ou politiques. Cette rencontre qui mobilisait prés de 50 femmes, a ainsi servi d’occasion au député Awa Guèye de renouveler ces financements attribués à la promotion des femmes et les a surtout augmenté compte tenu des performances réalisées en termes de gestion.

Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags