KAOLACK/ PROMOTION DES PRODUITS ARTISANAUX LES OBSTACLES QUI FREINENT LES ARTISANS LOCAUX

La délégation nationale de l’Agence pour la promotion et le Développement de l’Artisanat que conduisait son directeur général Pape Amadou Ndao, a poursuivi Jeudi dernier à Kaolack sa tournée sur la promotion des produits artisanaux dans les différentes régions du pays. Dénommée « Sunu Artisanat Sunu Kom Kom » et réunissant la plupart des acteurs de la région de Kaolack, cette tournée, mieux cette rencontre suscitait pour les artisans de Kaolack deux intérêts majeurs. D’abord il fallait montrer à la délégation hôte le savoir-faire des artisans locaux en termes de production artisanale et ensuite faire étale des nombreux obstacles qui freinent de manière obsolète la promotion et le développement du secteur de l’artisanat dans la région de Kaolack.  Ainsi outre la non prise en compte des artisans dont les programmes d’aménagement du territoire, notamment le foncier, et le logement, un secteur dans lequel les artisans sénégalais n’ont jamais été associés, les artisans Kaolackois ont également saisi l’occasion pour soulever l’épineuse question de leur accès aux financements afin de faciliter leur procuration par rapport aux matières premières. En somme, une cascade de besoins que Pape Amadou Ndao et ses collaborateurs envisagent d’apporter des solutions dans un proche avenir. Puisque l’idée de la visite est aussi de poser les moyens de rendre nos artisans compétitifs sur les marchés nationaux et internationaux, le directeur général de l’ANPDA a largement communiqué sur les lignes de financements disponibles au niveau de l’Acep qui sont aujourd’hui sevrées de toute garantie et apport et qui peuvent profiter à tous les artisans sénégalais.  Pour Kaolack, indique t-il, une enveloppe de 300 Millions est déjà disponible et pourrait même atteindre 3 Milliards d’ici la fin de l’année. En marge de ces ressources financières offertes aux artisans, il est aussi logé au niveau du crédit Mutuel Sénégalais (CMS) un fond de garantie des projets artisanaux qui a été bloqué pendant une certaine période de l’histoire et qui sera rouvert dés Janvier prochain pour servir à des découverts de crédit allant jusqu’à trois millions de Frs au bénéfice des artisans.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags