Kaolack/ Réhabilitation de la station portuaire : Le cosec démarre par les entrepôts

Dans la poursuite de ses actions partenariales avec les chambres consulaires de Kaolack, le conseil sénégalais des chargeurs (Cosec) vient de débuter la première phase de son programme de modernisation la station portuaire de Kaolack. Promue pour l’ensemble des entrepôts installés dans ce périmètre en cette première phase du programme, le besoin d’offrir un autre visage à  l’environnement portuaire de Kaolack est entrain de se réaliser sur un entrepôt de 1000 m2, construit dans ce port à l’époque coloniale pour stocker les grandes productions agricoles. D’un coût d’investissement de 100 Millions de Frs, ces travaux seront aussi élargis aux autres unités de magasinage existant dans ce port. Ainsi profitant de sa visite économique d’hier aux chambres consulaires de Kaolack, le directeur général du Cosec Mamadou Ndione qui conduisait une forte délégation de techniciens, opérateurs économiques et transporteurs s’est enquiert de l’état d’avancement des travaux de cette unité de stockage. Histoire de vérifier si l’état d’exécution du programme correspondra t-il à la date de réception de l’ouvrage. Mais également rassurer la chambre de commerce de Kaolack, sur les possibilités générées par ce port et les nombreuses autres opportunités découlant de ses activités. Bien avant l’arrivée du projet structurant que l’Etat s’est engagé à dérouler sur le même site dans le cadre du plan Sénégal Emergent (Pse), et l’autre programme de dragage du littoral qui a déjà pris ses débuts depuis le port de Ndakhonga (Foundiougne), le Cosec se livre cette opportunité pour renforcer les chambres consulaires à travers certains moyens disponibles. Car en marge du projet de construction de logements aux agents portuaires, prévu dans la seconde phase de l’intervention, le Cosec appuie mensuellement les deux chambres consulaires avec un budget de 10 Millions chacune, sans compter la bourse de fret qui sera implantée à la CCIAK et station Radio dont tout le dispositif sera pris en charge par « Trade Point », une partie intégrante du Cosec.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags