Kaolack/ remous à LA SENELEC: Pres de 700 employés réclament leur intégration

L’Association des travailleurs de la Senelec qui réunit aujourd’hui 650 prestataires tous en activité dans les différentes délégations régionales de la Senelec était Samedi en conclave dans la ville de Kaolack. C’était pour une assemblée générale d’informations et de partages sur les difficultés que ces travailleurs disent rencontrer à la Senelec. Aussi pour réfléchir autour de la stratégie à mettre en place afin de pousser la direction générale de la Senelec à intégrer toute cette population d’employés dont la plupart est arrivée à la Senelec par voie de concours. Par la voix de leur porte parole et coordonnateur national Timoté Coly, ces travailleurs ont saisi l’opportunité pour déplorer les mauvaises conditions de travail dont ils sont victimes. Car, disent-ils, ces employés temporaires pour la plupart du temps, sont affectés aux services de la relève. Mais ne sont pas pris en charge dans le cadre de ces déplacements au sein des quartiers. Alors que sans motocyclette, ni pécule, ces opérations prennent plus temps que prévu et nombreux sont les releveurs sanctionnés pour cette faute. A cela s’ajoute les arriérés de salaire répétitifs. Des travailleurs qui restent des fois trois (3), quatre (4) voire cinq (5) mois sans percevoir leurs mensualités. Ainsi en dépit des objectifs déjà énumérés, la rencontre de Kaolack était aussi le prétexte d’attirer l’attention du Directeur général de la Senelec sur ces injustices sociales et l’inviter à rétablir la situation de cette catégorie de son personnel avec une absorption graduelle selon la demande, un recrutement avec contrat à durée indéterminée (Ddi) et un autre avec contrat à durée déterminée (Cdd).

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags