Kaolack : Un chinois spécialisé dans la vente de viande d’âne démasqué par ses voisins

Voilà une info qui aura de quoi faire frémir certains consommateurs et grands amateurs de viande. Car ceux qui trouveront la viande de plus en plus dure à mâcher ces temps-ci pourraient même avoir de la nausée.
Dans le quartier Guinaw Rail, de la commune de Sibassor, un chinois qui habite dans une grande concession y élève des bourriques.
Mais selon le voisinage, il  ne se limitait pas à cette activité. Pour preuve, il a vu en train de tuer et de dépecer un âne pour charger le tout et aller l’écouler sur le marché.
Un des témoins, un homme assez âgé pourtant, a expliqué au correspondant de Walf  dans cette localité qu’il n’a pas pu retenir ses larmes à la vue du spectacle hideux trouvé dans la maison.
Des images montrent en effet un crâne de cet animal (ou peut-être de cheval, toutes dents dehors) , des instruments de charcuterie, et des ossements éparpillés sur le sol de la maison du chinois.  Quand ils ont fouiné, creusant le sol, non seulement une odeur nauséabonde se dégageait, mais des peaux et des pourritures en sont sorties.
Les populations à la découverte de cette rocambolesque affaire sont sous le choc et demandent aux autorités plus de vigilance et de contrôle.
Selon le chef de quartier, le chinois écoulait sa viande à Kaolack et  d’autres localités comme Dakar, en les déclarant  porc ou bœuf pour les consommateurs qui ne peuvent pas faire la différence.
L’élément ne révèle pas s’il a été arrêté ou non.

Auteur: 
Dieyna SENE
Source: 
lactuacho.com

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags