KAOLACK - VISITE AUX SINISTRES DE L’INCENDIE DU MARCHE ZINC ALIOUNE SARR ANNONCE LA CONSTRUCTION D’UN NOUVEAU MARCHE

Après l’ex-Pm Aminata Touré qui portait le message du chef de l’Etat et le maire et ministre Mariama Sarr qui a fait parvenir aux sinistrés de l’incendie du marché Zinc une enveloppe de 04 millions de F Cfa pour un premier geste, et le million de F Cfa offert par le président de la Chambre de commerce d’industrie et d’Agriculture (Cciak) de Kaolack, Serigne Mboup, c’était hier, lundi, au tour du ministre du Commerce Alioune Sarr de compatir et de présenter le message du gouvernement aux sinistrés, surtout d’annoncer la construction prochaine d’un nouveau marché central.

Le ministre Alioune Sarr a en effet profité de sa visite pour annoncer le nouveau projet de construction du marché central de Kaolack. Pour un coût d’investissement qui va certainement dépasser les 7 milliards de Frs, ce marché entre dans le cadre du projet de modernisation attribué aux marchés et lieux de spéculation du Sénégal.

Dans le programme requis, il succédera ainsi au marché d’intérêt national de Diamniadio d’un coût d’investissement de 50 milliards de Frs et qui est aujourd’hui en cours d’exécution. Déjà, pour les besoins de réalisation de ce projet, une équipe en charge des études de faisabilité s’est rendue à Kaolack les mois derniers et s’est entretenue avec le maire et l’équipe municipale. Une démarche assez éloquente et prometteuse qui a même poussé le ministre Alioune Sarr à sensibiliser les commerçants afin qu’ils prennent le devant des opérations en identifiant le site et assurer les premières démarches de faisabilité.

Pour le ministre Alioune Sarr, la modernisation de ces lieux est la seule alternative pour préserver définitivement les marchés des incendies et assurer la sécurité à ses occupants et autres usagers. Aussi, pour attirer les maisons d’assurance et permettre aux commerçants de s’inscrire à l’assurance pour leurs marchandises et leurs vies. Mais avant d’en arriver là, le ministre a exhorté l’administration locale à édicter un arrêté pour interdire tout ce qui peut être source d’incendie dans les lieux de commerce, entre autres la promiscuité avec les restaurants, les câblages défectueux, l’occupation anarchique.

Pour rappel, un violent incendie s’est déclaré samedi dernier, dans la matinée, au marché Zinc de Kaolack. Les dégâts ont été sans précédent dans ce sinistre. Une vingtaine de cantines ont été ainsi ravagées et la plupart d’entre elles contenaient des denrées. Les commerçants ont chiffré le préjudice subi à hauteur de 500 millions de F Cfa. Selon les témoins, c’est l’explosion d’une bonbonne de gaz qui est à l’origine de l’incendie que les Sapeurs-pompiers ont maitrisé après des heures de travail acharné.

Auteur: 
Abdoulaye Fall
Source: 
Sud Quotidien

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Facebook Comments Box

Kaolack Tags