KOUNGHEUL/ PROGRAMME DEPARTEMENTAL POUR LE DEVELOPPEMENT PLUS DE 30 MILLIARDS POUR ACCEDER AU SEUIL DU CHALLENGE

Sous l’égide de son conseil départemental et l’Agence régionale pour le Développement (Ard) son bras technique, la ville de Koungheul a abrité jeudi dernier sa dernière réunion de partage avant la validation de son nouveau plan de départemental de développement inscrit à l’horizon 2016/2021. Concernant cette planification, le comité scientifique que dirige le ministre conseiller Seydou Sy Sall propose une manne financière de 36 Milliards de Frs pour couvrir l’ensemble des programmes attribués à cette requête.

Ainsi prévue d’être tirée des partenaires techniques et financiers pour le Développement du département de Koungheul, de l’Etat à travers ses multiples programmes d’intervention et du concours des institutions locales dans leurs programmes respectifs d’investissement, cette enveloppe est surtout destinée à financer des programmes prioritaires liés à l’Elevage et à l’Agriculture. Même si d’autres projets sont aussi présagés dans les domaines du tourisme à travers ses différentes facettes, dans le secteur ferroviaire et autre, l’idée de développer le « Bambouck », selon le délégué général du pôle urbain de Diamniadio doit nécessairement reposer sur le développement du capital humain et l’amélioration de la gouvernance en politiques. Par là, il s’agira surtout de faire du département de Koungheul un grand centre de transit et d’échanges multiforme où les produits agricoles crus ou transformés qui sont souvent transportés de Dakar à Bamako, pourront soigneusement être conservés dans ce local avant d’être acheminés vers les régions limitrophes et les pays de la sous-région. Et compte tenu de sa position géographique qui le place à cheval entre la région naturelle du Sine Saloum, le département de Linguère, la Gambie, le Sénégal oriental et austral, lui offrir le leadership incontestable du pôle territoire du Sine Saloum. Pour le président du conseil départemental Assane Diop « notre département recèle d’importantes potentialités, car traversé par plusieurs cours d’eau dont le baobolng et le mini bolong avec des vallées peu valorisées. Mais couvre en même temps des ressources forestières constituées de forêts classées et des réserves sylvo-pastorales qui font du département une zone d’élevage par excellence. Le Département de Koungheul, par rapport à cette plurielle d’acquis, entend inscrire son action dans cette dynamique de maîtrise des connaissances nécessaires à son développement ». Toutefois les acteurs en synergie pour le développement de Koungheul n’entendent pas en rester là. Car suite à un ambitieux rapport technique confectionné en amont par le comité scientifique, ils annoncent dans les semaines voire les mois à venir le déroulement d’un large programme de communication et marketing pour rendre leur territoire attractif avant de migrer vers les investisseurs pour le financement de leurs projets.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Commentaires

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Facebook Comments Box

Kaolack Tags