Législatives: « Si c’était une élection présidentielle, nous aurions un 2nd tour à Kaolack » dit Moussa Fall secrétaire général de l’APRODEL

Il dénonce les nombreux problèmes qui existent entre dirigeants kaolackois, car ces derniers découlent un manque de consensus entre le pouvoir et l’opposition. Pour lui, la victoire du BBY est le seul fruit du travail du président de la république Macky Sall et non le mérite des leaders locaux qui se crêpent le chignon matin et soir. Ils disent que les responsables doivent revenir à la raison, l’heure est à l’unité car si c’était une élection présidentielle, nous aurions un 2e tour.

Concernant la défaite à Touba Ndorong, le secrétaire général de l’APRODEL se dit préoccuper et engager à y relever le défi pour le futur. Il faut qu’on trouve une solution parce qu’on ne peut pas continuer à y perdre  tout le temps les élections

Tags: 
Auteur: 
Gorgui Diouf

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags