L’impact financier des accords avec les partenaires sociaux sera de 35 milliards en 2018 (officiel)

 L’impact financier des accords signés par l’Etat du Sénégal avec les syndicats du secteur de la santé et de l’éducation devrait tourner autour de 35 milliards de francs CFA pour l’année 2018, a indiqué Charles Emilia Abdou Ciss, directeur de la Solde, des Pensions et Rentes viagères.
 
"Pour l’année 2018 l’impact financier de ces accords est pas moins de 35 milliards. Ce sont des montants consécutifs à la signature de plusieurs accords avec les syndicats du secteur de la santé, revalorisation des indemnités des heures de nuit, la revue à la hausse de l’enveloppe destinée au paiement des rappels et le relèvement de l’indemnité de logements des enseignants à partir d’octobre", a-t-il notamment déclaré samedi lors d’un entretien avec l’APS.
 
Le directeur de la Solde s’exprimait à l’issue d’une tournée de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre des réformes entreprises par ce service du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan portant entre autres sur la déconcentration de certains services.
 
La tournée effectuée dans le centre du pays s’est achevée par une rencontre avec les contrôleurs régionaux des finances et des échanges avec des agents de l’Etat exerçant notamment dans le secteur de la santé de la justice et de l’éducation à Gossas.
 
"Il s’agissait d’une rencontre entre les responsables de la solde et les contrôleurs régionaux des finances. Elle s’inscrit dans le cadre du suivi de la déconcentration des activités concernant certaines compétences de la solde maintenant exercés par ses services régionaux", a expliqué M. Ciss.
 
"L’objectif, après trois mois d’exercices, est d’évaluer les acquis, la mise en œuvre, les éléments positifs mais également les difficultés auxquelles les acteurs ont pu être confrontés. Cela a permis de voir l’état de mise en œuvre de cette réforme", a-t-il ajouté.
 
Il s’ agit précisément de la gestion des prestations des services familiales : déclarations de naissance, dépôt de certificat de mariage, actes de décès et tout autre document liés à l’état touchant à la vie familiale des agents de l’Etat entre autres services, a rappelé le directeur de la solde.

AFD /AKS/ASB

Source: 
APS

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags