La commune de Kaolack appuie 65 écoles coraniques

A l’occasion du mois béni de Ramadan, la commune de Kaolack dirigée par le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Mme Mariama Sarr, a offert des vivres, du matériel phytosanitaire et des exemplaires du livre saint à des établissements d’enseignement coranique de ladite circonscription. Un geste salué par le président de l’association des imams et oulémas du Saloum, Mamadou Lamine Fall.

Soutenir tout musulman à faire face aux rigueurs et privations du mois béni de Ramadan, telle est la philosophie qui sous-tend la cérémonie de réception de dons faite aux populations la semaine dernière dans les locaux du service de la voierie de la ville de Kaolack. Sur place, des maîtres coraniques s’affairaient à transporter un lot important de denrées alimentaires et autres produits phytosanitaires gracieusement mis à leur disposition par la municipalité de la capitale du Saloum. Une action hautement appréciée par les récipiendaires à travers la voix du président des imams et oulémas de la région, Mamadou Lamine Fall. « Pendant ce mois béni de Ramadan, tout musulman est soumis à des obligations religieuses qui ont une incidence économique certaine. C’est pourquoi le geste de madame le maire consistant à nous appuyer pour faire face aux nombreuses charges nous va droit au cœur », s’est-il- réjoui. Le guide religieux, très engagé dans le processus de la modernisation des « daaras », a saisi l’occasion pour inviter toutes les bonnes volontés à s’inspirer des autorités municipales de Kaolack pour ainsi mettre fin au phénomène de la mendicité. « Vouloir éradiquer la mendicité devrait s’accompagner d’un appui conséquent aux « daaras » où la prise en charge de dizaines d’enfants repose plus souvent sur les frêles épaules des maîtres coraniques qui, contrairement à d’autres enseignants, ne reçoivent aucun subside de l’Etat. C’est pourquoi nous préconisons des subventions publiques à ces établissements », a ajouté M. Fall. Pour sa part, la représentante de la mairie a expliqué cette action par la triple dimension de l’édile de Kaolack qui « est à la fois mère de famille, maire d’une commune et ministre de la femme ». Et c’est important qu’elle démarre dans sa commune une action qu’elle entend généraliser sur l’étendue du territoire national. Le choix porté sur les maîtres coraniques traduit une attention particulière au travail exaltant que mènent ces guides religieux dans l’éducation de nos enfants », a souligné Madame Diégane Ly, le chef de cabinet du maire.

Au total, 65 maîtres coraniques de la commune de Kaolack ont reçu chacun un kit composé d’un sac de riz, du sucre, des dattes et du matériel phytosanitaire. Elimane FALL

Source: 
Le Soleil

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags