LE DESTIN DE L’UNIVERSITE EL HADJI IBRAHIMA NIASSE REVIENT SUR LE DISCOURS PRESIDENTIEL

Outre les engagements pris dans des domaines déjà identifiés, le président Macky Sall a aussi profité de son bref séjour à Médina Baye pour annoncer le démarrage effectif cette année des cours de formation et recherche à la première promotion d’étudiants admis à l’Université El Hadji Ibrahima Niasse. Et ce, dés le mois de Novembre prochain. Malgré le retard concédé dans le cadre de sa réalisation, et l’impatience partagée par un certains nombre d’acteurs, futurs pensionnaires de l’Université, le chef de l’Etat a quand même tenu à porter cette information au Khalif  Cheikh tout en précisant la diversité de Sciences qui sera enseignée dans ce temple dans les domaines de l’Agriculture, de l’environnement, la pêche, entre autres. Pour lui, c’est la première fois dans l’histoire du pays qu’une université est baptisée au nom d’un leader religieux. Une décision tout fait normale compte tenu de la place qu’on a toujours donnée à nos guides religieux au sein de notre société et dans nos cœurs, mais aussi du fait que les chefs religieux constituent une fierté pour nous, sénégalais. Au Sénégal estime le président de la République, on parle souvent d’El Hadji Oumar Foutiyou Tall, Cheikh Ahmadou Bamba, El Hadji Malick Sy, El hadji Ibrahima Niasse et bien d’autres guides religieux et familles d’envergure qui constituent aujourd’hui le fondement du Sénégal et les garants de notre stabilité sociale.

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags