Les parlementaires à Kaolack pour la santé maternelle

Les parlementaires ne veulent plus voir des femmes perdre la vie en donnant la vie. Pour lutter contre la mortalité maternelle néonatale et infantile au Sénégal, le réseau des parlementaires pour  la population et le développement a organisé à Kaolack un forum interrégional de plaidoiries pour l’instauration d’une journée nationale de lutte contre ce fléau. Cette rencontre qui a vu la participation des élus, des acteurs de la santé et des parlementaires des régions de Kaolack, Fatick et Kaffrine a été un moment de partage d’information et de sensibilisation sur la nécessité de mettre sur pied une journée nationale de lutte contre le mortalité maternelle, néonatale et infantile. Un fléau qui prend des proportions inquiétantes selon le député Mously Diakhaté présidente du réseau pour qui sur 100 000 naissances, 4034 décès maternels sont enregistrés. Les parlementaires qui ont débuté leur tournée dans le sud du pays compte faire le tour du Sénégal pour  élaborer  un document stratégique pouvant servir de carnet de bord aux décideurs pour prise de décision.

Auteur: 
MARIE BERNADETTE SENE

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags