Mabo/ Enclavement, manque de réseau électrique, eau et de prise en charge médicale. Les populations investissent la piste

Les populations de la commune de Ndiognick, Mabo, Keur Sader, Barkedj, Keur Mor Dièye, Thiakho Seri, Thiakho Santhie, Baytite, Keur Serigne Fama, Ngothie, Fass Gada pour ne citer que ces villages, ont emprunté Dimanche dernier la piste d’accès de leur village, soit une distance de deux (2) kilomètres pour crier leur ras-le-bol. Très remontées contre l’oubli dont elles sont victimes durant le premier septennat du président Macky Sall, ces populations s’insurgent contre le mauvais état de cette bretelle qui rallie aujourd’hui leur village Mabo à Mbirkelane. Pour autant elles réclament son bitumage ou à la limite sa reprise intégrale. En effet longue d’un circuit linéaire de 25 Kms, et réalisée par le défunt régime du président Wade, cette piste comme elles l’ont listée dans leur plateforme revendicative, n’est plus compatible par rapport à la nature de leurs besoins en termes de déplacement. Car, non seulement elle leur ferme toute activité commerciale avec le reste du pays et une partie de la Gambie, mais elle ralentit surtout et manière formelle le transfert de certaines urgences vers les structures de santé les plus proches comme Mbirkelane où la quasi-totalité des malades ressortissant de leur village est régulièrement acheminée. Beaucoup de personnes dont un large tribut de femmes enceintes ont perdu la vie du fait de l’impraticabilité de cette piste et le chiffre accroît de plus en plus à cause d’une mauvaise politique d’infrastructures routières manifestement déroulée dans la région de Kaffrine de manière générale. Ainsi regroupées au sein d’un mouvement dénommé « CA SUFFIT JOTNA » qui regroupe toutes les forces vives de prés de 200 villages, ces populations ont pour autant élargi leurs revendications sur l’accès de leur congénères à l’eau potable, au réseau d’électrification rural et à la prise en charge complète de l’ensemble des populations aux soins médicaux. Il faut toutefois souligner qu’à l’issue de cette marche populaire, les populations de Mabo ont ensuite remis un mémorandum au sous préfet de la circonscription lequel promet de le remonter vers les instances supérieures de l’Etat.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags