Medina Sabakh/ Contre le manque d’infrastructures socio-économiques de base : Les populations de 100 villages prennent la rue

Sur l’initiative du mouvement citoyen « Jappo Suxali Sunu Gokh », plusieurs centaines de jeunes issus des 100 villages qui peuplent la collectivité de Médina Sabakh ont démarré hier Lundi leur plan d’actions contre les inégalités sociales constatées dans le dispatching des infrastructures socio-économiques de base sur le territoire national. Très remontées de ce qu’elles appellent un manque de considération notoire à l’endroit des citoyens de Médina Sabakh, ces populations  disent avoir mal accepté le déploiement de l’Etat du Sénégal sur le territoire gambien pour y étendre son réseau d’électrification, alors que dans la commune de Médina Sabakh, seul un effectif de 4 villages sur les 104 circonscriptions rurales existantes a été repêché des ténèbres. Les 100 autres villages restant vivent toujours dans l’obscurité, malgré la vitalité annoncée dans les programmes comme le Pudc et le Puma. Une situation que les populations vivent avec amertume surtout lors qu’elles ont constaté que l’essentiel de leurs gros villages n’est jusqu’ici pas électrifié. A cela s’ajoute l’absence d’une politique sanitaire adéquate visant la réalisation d’un centre de santé digne du nom pour la prise en charge des milliers et des milliers de patients qui se trouvent toujours dans l’obligation de migrer vers la Gambie pour se faire soigner. Dans le secteur routier et la lutte contre le désenclavement des villages, l’impraticabilité du tronçon Poste Keur Ayip/ Diamagadio est aussi constatée, malgré l’utilité de cette piste dont la réalisation devait servir au désenclavement de la commune de Ngayème Sabakh. Il faut cependant signaler qu’à l’issue de cette marche, un mémorandum a été ensuite remis au sous-préfet, lequel a félicité les marcheurs par leurs comportements et annoncé la prise en charge de toutes ces questions dans le cadre de la seconde phase du programme d’urgence pour le développement communautaire (Pudc).

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags