NIORO/ COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE (CMU) REFLEXIONS AUTOUR D’UN PROGRAMME DE COMMUNICATION POUR UN ENRÔLEMENT MASSIF DES POPULATIONS

Après les communes de Kaolack et Guinguinéo, la délégation de l’Agence nationale de couverture maladie universelle, les services régionaux, les mutualistes, les collectivités locales, les autorités sanitaires, les relais communautaires et autres acteurs de la base ont poursuivi tout dernièrement un séminaire de réflexions sur les stratégies de mise en place d’un large programme de communication pour un enrôlement massif des populations dans les mutuelles de santé communautaire. Ces rencontres ont toutefois pour objectif de recenser les cibles potentielles, les sites où les actions doivent être menées et les formes d’actions qu’il convient de dérouler de manière spécifique. Aussi de définir un plan de communication, les supports qui l’accompagneront et le coût global des services. Ainsi dans les débats qui animaient cette rencontre, les différents acteurs qui agissent aujourd’hui sur le programme national de couverture maladie universelle (Cmu) ont longuement échangé sur le besoin de dérouler prochainement sur le terrain une autre forme de  communication plus pointue pour changement de comportement. La manière dont on doit aujourd’hui procéder pour porter le message demandé. Les nouvelles techniques de communication souhaitées et les différentes étapes de déroulement du nouveau plan de communication. Des débats certes, mais qui visent l’élaboration d’un plan de communication départemental que chaque département de la région de Kaolack (Kaolack, Guinguinéo et Nioro) doit se doter.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags