Nioro/ Nette progression de l’électorat dans le camp de la majorité. Les soubassements d’une telle performance

Après avoir recadré le candidat Idrissa Seck qui, dans ses  illusions et autres devinettes disent-ils, leur colle un électorat de 53.461 voix au lieu des 72.281 voix initialement obtenues pendant le scrutin présidentiel du 24 Février passé, le comité départemental électoral visiblement amputé de ses ténors Djim Momath Bâ, Mamadou Kébé « Bass », Abdoulaye Diatta, pour ne citer que ceux-là, a quand même tenu à expliquer les contours de sa progression en termes d’électorat. Ainsi de 51.895 électeurs lors des législatives de 2017 soit 68,79 %, le chiffre est passé à 72.281 voix pour cette dernière présidentielle. Une performance assez suffisante pour les protégés du président Moustapha Niasse pour énumérer les énormes efforts consentis ça et là lors de la campagne pour la présidentielle. Même si au sein du comité électoral, le programme d’activités déroulé a relativement porté ses fruits sur la quasi-totalité du périmètre départemental, il n’en demeure pas moins que la contribution des responsables  préférant faire cavalier seul a été d’un apport remarquable sur les résultats obtenus. Car, au-delà même du programme défini au sein du comité électoral et qui a été orienté sur des multiples visites de proximité, caravanes et autres activités élucidant les réalisations du président sortant dans le département de Nioro, il est aussi constaté que sur l’ensemble des sensibilités présentes au sein de la coalition de la majorité, les conférences publiques, subventions, actions sociales et présentations d’œuvre écrites sur les actions du président Macky Sall se sont poursuivies durant toute la durée de la campagne. Toutefois l’apport des nouveaux adhérents Mamadou Kébé alias Bass et Abdou Koma Bâ a beaucoup influencé sur l’électorat, car les nombreuses niches de l’opposition ont finalement basculé du côté du pouvoir avec ces nouvelles arrivées.

Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags