NOEL DANS LE SALOUM DES MILLIERS DE CADEAUX OFFERTS AUX ENFANTS DE KAOLACK

Le président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture (CCIAK) de Kaolack, en partenariat avec son épouse Yaye Fatou Diagne, mairesse de la commune de Ngathie Naoudé et les collectivités locales du Saloum, a poursuivi le week-end dernier la seconde édition de ses actions en direction des enfants de la région de Kaolack.
 
Intitulé « Noël du Saloum », ce grand rendez-vous annuel lui a permis, en compagnie de ses associés, de distribuer des milliers de cadeaux aux enfants de la région. Une action qu’il a débutée pour la première fois en fin d’année 2014, car estimant que la plupart des enfants de la région de Kaolack sont issus de parents pauvres et doivent disposer des mêmes privilèges que leurs frères et sœurs vivant dans un cercle familial riche.
 
La cérémonie de remise de ces cadeaux s’est déroulée sur le site de l’Esplanade du cœur de ville de Kaolack, en présence de nombreuses autorités de la région et des centaines d’enfants venus de toutes les collectivités de la région. Cet évènement a  également vécu avec la participation de plusieurs artistes de troupes folkloriques locales, des groupes de Rap et autres chanteurs. Une soirée festive, mais également une occasion pour Serigne Mboup de revenir sur les raisons d’une telle activité.
 
« Au départ, l’idée est surtout d’offrir aux enfants de notre région un cadre ludique avec la mise en place dans le complexe « cœur de ville » d’infrastructures capables d’offrir un épanouissement propice. Et ceci dans le cadre d’un partenariat public/privé qui, d’ailleurs, a permis à l’Etat de nous affecter ce complexe. C’est surtout dans ce cadre que nous avons nous aussi inventé quelques modules d’attraction tels que le parc, la réserve animalière et le site de l’Esplanade pour ainsi permettre aux enfants de notre région de bénéficier des infrastructures qui étaient jusque-là confinées à la région de Dakar et autres grandes capitales », a confié le président de la CCIAK de Kaolack. « Et si nous savons qu’il y a eu parmi les bénéficiaires des enfants qui ont reçu pour la première fois ce genre de cadeau, nous ferions tout pour élargir notre action car le souhait pour nous est aussi de satisfaire chaque enfant ».
 
Pour la mairesse de Ngathie Naoudé ; « nous aurions surtout vécu l’apothéose si le ministre de l’Intérieur n’avait pas décidé d’interdire les feux d’artifice pour des raisons liées aux menaces terroristes. Mais ce n’est que partie remise car avec la nouvelle politique d’installation des pôles territoires, nous comptons aussi poursuivre notre action partout dans le Saloum et privilégierons tous les enfants en quête d’un cadre d’épanouissement et contribuerons à leur donner une vie meilleure » a-t-elle ajouté.

Auteur: 
Abdoulaye Fall
Source: 
Sud Quotidien

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags