Opérations de sécurisation : Pape Khaly Niang pour une dotation en armement léger aux ASP

Le directeur général de l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité (ASP), Pape Khaly Niang, s’est dit favorable lundi à une dotation ’’en armement léger’’ de ses agents utilisés par la police et la gendarmerie lors des opérations de sécurisation des populations.

‘’Cet armement léger pourrait se constituer de tonfa, de bâtons de protection ou d’autres armes blanches dissuasifs’’, a précisé M. Niang lors d’une rencontre d’échange et d’information sur les nouvelles orientations de l’agence, à Kaolack.

Le directeur général des ASP répondait ainsi aux agents de sécurité de Kaolack qui ont exprimé leur souhait de disposer d’armes dissuasives dans le cadre des opérations qu’ils estiment à risque.

‘’Nous sommes conscients que les ASP qui sont utilisés dans la police et dans la gendarmerie vont dans des activités dangereuses même si jusque-là, ils bénéficient de la couverture de ces services régaliens de la sécurité des populations’’, a-t-il ajouté.

Pape Khaly Niang a estimé qu’un avis favorable des services de la police et de la gendarmerie serait nécessaire pour doter les ASP d’un armement léger en insistant sur la formation et l’encadrement juridique de certaines opérations de sécurisation.

‘’Mais de façon générale une dotation en armes à feu des ASP dans le cadre de missions sécuritaires dangereuses, demande au préalable une formation, un environnement juridique(…)’’, a-t-il averti, relevant que ’l’armement généralisé ne se décrète pas automatiquement et n’existe nulle part’’.

Pape Khaly Niang, qui est criminologue de formation, a estimé par conséquent que ‘’ce sont des questions à traiter avec précautions’’. Il a toutefois souligné la nécessité en rapport avec les services demandeurs de doter les ASP d’un armement léger dans le but de dissuader les malfaiteurs.

‘’Dans le cadre de nouvelles conventions d’affectation de ses agents de sécurité de proximité l’Agence va exiger de ces partenaires une dotation en armement léger de ses agents’’, a-t-il fait savoir.

L’agent de sécurité de proximité (ASP) est un assistant qui s’engage, unilatéralement, pour servir son pays, dans un esprit civique. Il concourt, en rapport avec les acteurs régaliens (Police, Gendarmerie…), à la mise en œuvre de la gouvernance sécuritaire de proximité.

L’ASP accueille, surveille et contrôle l’accès du site sur lequel il est déployé. Il est aussi appelé à renforcer les administrations dans leurs missions de service public. Son statut d’engagé civique le distingue du bénévole et du salarié.

AB/ASB

Source: 
APS

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags