Pêche artisanale : près de 440.000 tonnes de poissons débarquées en 2017 (document)

Les 11.943 pirogues recensées au Sénégal en 2017 ont débarqué à la même année 439.080 tonnes de poissons représentant près de 82,64% de la production nationale, pour une valeur commerciale estimée à 164,464 milliards FCFA, a appris l’APS.

"Les débarquements de la pêche artisanale maritime sont estimés en 2017 à 439.080 tonnes, représentant près de 82,64% de la production nationale, pour une valeur commerciale estimée, au débarquement, à 164,464 milliards FCFA" a-t-on lu dans le document de Revue sectorielle 2018 du ministère de la Pêche et de l’Economie maritime.

Ces débarquements ont été réalisés par un parc piroguier composé en 2017 de 11.943 pirogues actives contre 11 975 unités en 2016, soit une légère baisse de 0,27%.

"Comparativement à l’année précédente, ces débarquements ont enregistré des hausses de 10,36% en volume et de 29,80% en valeur (397 871 tonnes et 126,71 milliards de F CFA). Cette évolution des débarquements en volume est imputable à l’amélioration des captures débarquées dans les régions de Dakar,
Thiès et Fatick qui enregistrent des hausses respectives de 28%, 17% et 31%" renseigne le document.

Qui informe au demeurant que "les débarquements de la pêche industrielle, composée des segments de la pêche chalutière, de la pêche thonière et de la pêche sardinière, s’élèvent à 92.251 tonnes pour une valeur commerciale à la première vente estimée à 62,42 milliards FCFA".

"En glissement annuel, ils ont connu une évolution positive de 2,99% en volume et de 9,38% en valeur, comparativement en 2016" note le texte qui fait remarquer que "la pêche industrielle est portée, en 2017, par une flotte nationale et étrangère composée au total de 111 navires contre 115 navires en 2016, soit une baisse de 3,4%".

S’agissant de la pêche continentale, le document renseigne que "les débarquements sont passés de 11.254 tonnes en 2016 à 13.461 tonnes en 2017, soit une augmentation de 19,61% en rythme annuel".

"Cette augmentation est observée dans toutes les régions de pêche continentale, à l’exception de celle de Kaolack qui accuse une baisse de 14.81%. La valeur commerciale estimée des débarquements s’élève à 14,59 milliards de franc CFA en 2017 contre 11,82 milliards de francs CFA en 2016, soit une hausse de 23,48%" notent les services du ministère de la Pêche et de l’Economie maritime.

PON/ADL

Tags: 
Source: 
APS

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags