Présidentielle 2019 : Le banquier d’affaires Moustapha Sow soutient Macky Sall

Moustapha Sow, banquier d’affaires de profession, par ailleurs  président d’une fondation qui porte son nom, a rendu public, dimanche dernier, à Kaolack, sa volonté d’accompagner le président Macky Sall pour un second mandat à la tête du Sénégal. C’était au cours d’une réunion d’instances des Jeunes unis de Rahma (Jur).

A quelques mois de la présidentielle de 2019, c’est le branlebas- de combat  dans les différents états-majors politiques pour se choisir une candidature. Outre la classe politique, d’autres éléments de la société civile locale s’y mettent. C’est le cas de Moustapha Sow, un banquier d’affaires. Connu pour les actions sociales à travers  l’octroi de financements aux jeunes et aux femmes, le président de la fondation éponyme est tenté par l’action politique. L’organisation, ce dimanche, des assises du mouvement des Jeunes unis (Jur) du nom de l’ambassadeur Mouhamadou Ndiaye « Rahma », lui a donné une opportunité de justifier sa démarche de soutenir le leader de l’Apr. «    Dans mes activités professionnelles, je parcours le monde, notamment l’Afrique où j’ai eu à me rendre dans 47 pays pour conseillers les Etats dans de grands projets de développement. Une posture privilégiée qui m’a permis de mesurer les acquis obtenus depuis l’avènement du président Macky Sall. Aujourd’hui, le Sénégal est parmi le trio de tête des pays dont l’économie progresse le plus en termes de taux de croissance », a-t-il souligné. « Une performance d’autant  plus valorisante qu’elle a été obtenue avec des investissements publics à plus de 80% et pour un pays ne disposant pratiquement de ressources naturelles. J’ai, dès lors, pris la claire conscience  que je n’avais pas le droit de me mettre en marge de cette dynamique exaltante. J’ai l’obligation de faire bénéficier à ma ville, Kaolack, à mon pays, l’expertise que j’ai  pu acquérir et que je mets au services d’autres pays africains  »,  s’est-il justifié. Des premiers pas sur la scène politique ponctués d’annonces fortes pour la commune et les jeunes de sa ville natale « D’abord,  pour soutenir la municipalité de Kaolack dans le secteur de l’assainissement, je me suis engagé à acheter, sur mes propres deniers, deux camions pour la collecte des ordures ménagères. Ensuite à l’endroit  des jeunes avec les 20 millions promis par mon frère Rahma, je vais ajouter 10 autres que nous allons déposer à la Der, pour son doublement pour satisfaire le maximum de bénéficiaires  », a dit M. Sow.

 

Tags: 
Auteur: 
Elimane FALL
Source: 
Le Soleil

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags