Préventions à la dingue, aux épidémies et autres maladies diarrhéiques. La Croix Rouge sénégalaise réussit sa sensibilisation

En marge d’un certain nombre de cas isolés, souvent liés aux accidents de motos ou autres maladies légères, l’Edition 2018 du Gamou de Kaolack, de manière générale, n’a pas connu cette année d’anomalies liées à la consommation ou la contamination. Et ceci, grâce à l’appui de la région médicale,   le soutien des Croix rouges de la Belgique et la France, et au dispositif mis en place par le comité régional de la Croix rouge de Kaolack.  Au total 113 volontaires ont été déployés dans les quartiers Médina Baye, Thioffac, Médina Mbaba, Sam et Tabangoye II où ils ont mené une large campagne de sensibilisation sur les mesures d’hygiène à prendre, le paludisme et la pandémie de la Dingue. Dans cet exercice, 3934 personnes dont 1942 femmes et 1992 hommes ont été capacitées sur le lavage des mains et les comportements à adopter tout au long du Gamou. Pour le médecin régional Dr Aïssatou Barry Diouf, ces dispositions ont été prises dans le cadre de la couverture sanitaire du Gamou. Et pour y arriver deux (2) dispositifs ont été mis en place. Un pour la prise en charge et un second dispositif pour la sensibilisation. En dépit de ces mesures 11 postes ont aussi été installés un peu partout  au niveau des sites abritant le Gamou à côté des  centres de référence littéralement ouverts au niveau de l’hôpital régional et clinique « Lampe Fall ».

Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags