PROMOTION DU NGOYANE : DES ARTISTES DEMANDENT UN CADRE D’EXPRESSION

Même si le Ngoyane est une musique traditionnelle très appréciée par les habitants du Saloum et par l’essentiel des Sénégalais, elle n’est pas très développée. Pour sa promotion, les chanteuses qui disent travailler, jusqu’à présent, de manière traditionnelle, veulent avoir un meilleur cadre d’expression. L’une des porte-voix du Ngoyane, Amy Socé Ndiaye, a laissé entendre que pour développer cette musique traditionnelle qui est à la croisée des chemins, il faut démultiplier les initiatives comme la Nuit du Saloum pour permettre aux artistes de mieux s’exprimer.

C’est pour cela qu’elle a remercié le président de l’association « Takku Suxali Salum » qui permet à ses collègues de communier avec le public et de mieux gagner leur vie. « Kéba Bâ est à remercier pour le travail qu’il mène en faveur du développement du Saloum et de la promotion du Ngoyane », a-t-elle dit.

O. KANDE
 

Tags: 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags