Retard sur le versement des subventions de la CMU aux mutuelles de sante: Les administrateurs crient leur ras-le-bol

En dépit des débats juridiques et réglementaire qu’elle a abrités, la rencontre de Kaolack a aussi été l’occasion pour les administrateurs des mutuelles de santé du pays de crier leur ras-le-bol par rapport à la situation inquiétante au sein des mutuelles de santé. Beaucoup parmi ces unités de prise en charge médicale ont suspendu leurs activités faute de ressources et du refus des institutions contractantes de poursuivre la collaboration à cause des nombreuses dettes contractées. Pour ce fait, leur porte-parole du jour, André Demba Wade président de l’union régionale des mutuelles de Thiès, a lancé un appel solennel au président de la République pour que les moyens mis à la disposition de l’Agence de la Couverture maladie universelle (Cmu) afin de permettre le financement de nos unités. Aujourd’hui trouve t-il, les mutuelles de santé sont dans les difficultés énormes avec des cessations de paiement de factures à n’en plus finir, des arrêts de prestations et autres manquements. Les pharmacies arrêtent, les postes de santé arrêtent, les hôpitaux arrêtent. Ceci mène directement à un problème de crédibilité au sein du mouvement mutualiste. Les populations cootisent des sommes encore loin de satisfaire, les bourses de sécurité familiales se multiplient de plus en plus aussi bien que le carte d’égalité des chances. « Si en fin de 2017 nous ne recevons la subvention de 2016 cela devient alors grave pour nos mutuelles et nous crée de multiples blocages dans notre travail. Aussi si on a besoin de 40 Milliards par exemple et qu’on nous accorde 15 Milliards de subvention il serait impossible de financer la Cmu comme on l’aurait souhaité. Pour dire que la question de la subvention doit être prise de manière encore plus rigoureuse car partout où il y a des mutuelles l’Etat a mis les moyens de financer ce système » a-t-il rappelé.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye Fall

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags