Santé de la mère et de l’enfant : l’USAID alloue 957millions de francs pour 2018

L’agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) va octroyer, en 2018, près de 957 millions de francs à six régions du Sénégal afin de contribuer à l’amélioration de la santé de la mère, du nourrisson, de l’enfant et de l’adolescent, a dit la Directrice adjointe technique du bureau santé, Ramatoulaye Guissé.

‘’Comme l’année 2017, les six régions recevront au total 957 millions de francs, en 2018, répartis en fonction de la population couverte et du nombre de structures de santé’’, a-t-elle précisé.

Elle s’exprimait jeudi, à Dakar, lors de la cérémonie de signature des lettres d’exécution 2018 du financement direct du programme santé 2016-2021 de l’USAID, en présence du secrétaire général du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Ibrahima Wone.

Selon Mme. Guissé, le département de la santé a connu, durant ces dernières années, beaucoup de succès en termes d’amélioration des indicateurs de la santé de la mère, du nouveau-né et de l’enfant.

‘’Le Financement direct est un mécanisme d’assistance de l’USAID/Sénégal qui contribue à la réduction des décès évitables de la mère, du nouveau-né et de l’enfant .Il renforce aussi les capacités de gestion des régions médicales et des districts’’, a-t-elle expliqué.

‘’Chaque année nous nous évertuons à réunir tous les éléments nécessaires pour la signature d’un arrangement contractuel pour au plus tard en décembre couvrir l’année budgétaire suivante’’, a-t-elle indiqué.

Cependant, elle a noté que la mobilité du personnel de santé et la question des per diem non encore définitivement résolue avec les syndicats de la santé ont ralenti la mise en œuvre des activités de terrain.

Selon M. Wone, ‘’ce finalement consistant’’ va permettre ‘’une nette amélioration des capacités de gestion des régions médicales (Dakar, Thiès, Fatick, Louga, Kaolack, Ziguinchor) et des districts sanitaires bénéficiaires’’.

Pour le Secrétaire général du ministère de la Santé, ce mécanisme qui a été ‘’piloté dans différentes régions du pays a fini de prouver toute son efficacité dans la réponse globale aux problèmes prioritaires’’.

‘’Le financement direct a fortement contribué à l’atteinte d’objectifs qui ont été déterminés de manière consensuelle, sur la base des déterminants spécifiques des régions bénéficiaires’’, a-t-il dit, saluant ‘’l’implication marquée des autorités administratives qui garantissent le respect des procédures’’.

SK/MD

Tags: 
Source: 
APS

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags