Sinistrés des inondations de Kaolack : Des vivres et du matériel phytosanitaire à une trentaine de familles

Le secrétaire général de l’Alliance pour la promotion du développement local (Aprodel) Moussa Fall, une formation politique, a offert, dimanche dernier, à l’issue de la visite de plusieurs sites de recasement des victimes d’inondations à Kaloack, des vivres et du matériel phytosanitaire à une trentaine de familles sinistrées.

Conseiller municipal, Moussa Fall, le secrétaire général de l’Alliance pour la promotion du développement local (Aprodel), a apporté, dimanche dernier, son soutien aux victimes des inondations de Kaolack. Il a offert une demi-tonne de riz, du sucre et du matériel phytosanitaire à une trentaine de familles. A la tête d’une forte délégation, il a, tour à tour, visité les écoles Abdoulaye Diongue, Mansour Bâ, Senghane Badiane et le Collège d’enseignement moyen (Cem) Serigne Bassirou Mbacké, situées aux alentours de l’épicentre des inondations, notamment le bassin de Xanxoum. Des établissements scolaires abritant une trentaine de familles ayant abandonné leurs maisons. Des familles dans le désarroi et hébergées dans des conditions précaires attendant des solutions durables de la part des autorités municipales. « Depuis le 24 juillet dernier, nous vivons dans un établissement scolaire qui n’est pas équipé pour accueillir des familles. C’est pourquoi nous attendons de la municipalité le remblaiement de nos maisons pour pouvoir rentrer chez nous », sollicite Mme Mbengué Ndiaye trouvée aux Cours privés Abdoulaye Diongue, à Gawane. Même requête de la part de Diarra Niang refugiée à l’école élémentaire Mansour Bâ, à Touba Ndorong. Des appels à l’intervention de la commune auxquels leur hôte a répondu en promettant d’être leur porte-voix même si les problèmes d’inondations ne relèvent pas des prérogatives de la commune. « C’est au président de la République, par l’entremise des ministères et agences concernés, de mobiliser les moyens financiers nécessaires pour la réalisation d’infrastructures d’assainissement afin de sortir les populations du cercle vicieux des inondations », a soutenu le conseiller municipal, précisant être venu à titre personnel apporter sa modeste contribution.

Moussa Fall a, par ailleurs, exhorté les personnalités politiques et cadres de Kaolack, à venir apporter soutien et réconfort aux victimes des pluies torrentielles du début de l’hivernage.

Elimina FALL
 

Source: 
Le Soleil

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags