Taïba Niassene/ Edition 2019 de la Ziarra annuelle de Cheikhal Islam El Hadji Ibrahima Niasse. La communauté prie pour le chef de l’état et réitère le projet de reprise de la route

La communauté religieuse de Médina Baye et l’ensemble de la famille du vénéré El Hadji Ibrahima Niasse (Baye) ont célébré hier Vendredi 22 Mars, l’édition 2019 de la ziarra annuelle de Taïba Niassène qui marquait la naissance du Cheikh Al Islam. Cette année, la délégation qui représentait le gouvernement du Sénégal a été conduite par le gouverneur de la région de Kaolack Al Hassane Sall en présence de plusieurs chefs de services régionaux en poste à Kaolack et dans le département de Nioro. Tout un monde qui était parti pour non seulement se recueillir mais surtout présenter au Khalif Cheikh Ahmeth Tidiane Ibrahim Niasse, ses frères et talibés le message de compassion du chef de l’Etat en cette occasion. En cette veille de prestation de serment du président Macky Sall, ce déplacement à Taïba Niassène a surtout constitué une opportunité pour le chef de l’exécutif régional de Kaolack de solliciter auprès de cette famille religieuse des prières pour une concorde nationale, une paix durable dans le pays et permettre du président nouvellement réélu de pouvoir exercer paisiblement la mission qui lui est dévolue. C’était au cours de la traditionnelle cérémonie dite officielle à laquelle participaient plusieurs fidèles venus des différentes régions du pays, de certains pays africains à l’image du Nigéria, de la Mauritanie et du monde entier. Certes un faisceau de besoins que le Khalif de Médina Baye a accueilli avec enthousiasme en son statut de père, guide, mais grand ami du président Macky Sall avec qui, il a toujours cheminé et entretenu des relations exemplaires, favorables à l’intérêt supérieur de toute une nation. Pour le porte parole de Médina Baye Cheikh Mahi Cissé, « les sénégalais doivent se convaincre que la présidentielle du 24 Février est désormais rangée aux oubliettes. Aujourd’hui, le temps aux formations politiques est quasiment épuisé. Le seul parti autorisé à exister est le Sénégal. Les concitoyens sénégalais doivent le comprendre ainsi et orienter leur débat autour du projet construction du pays. Et pour ce fait, tout le monde doit apporter sa pierre à l’édifice pour qu’ensemble nous nous unissions et œuvrons en faveur d’un Sénégal prospère, une patrie de tous les rêves ». Ainsi pour un début, le messager de la famille du défunt Cheikh Al Islam a réitéré et sollicité le projet de réhabilitation de la bretelle séparant Dinguiray à Taïba Niassène, longue d’une vingtaine de kilomètres. Malgré le fait qu’elle permet une circulation minimale aux véhicules de petit calibre, cette route est visiblement étroite dans le sens de la largeur et ne peut nullement s’ouvrir à la libre circulation des gros porteurs. D’habitude les véhicules qui l’empruntent  s’arrêtent ou parfois descendent complètement de la voie pour céder le passage à l’autre qui circule dans le sens inverse. Toutefois s’agissant de ce prochain quinquennat, Cheikh Mahi Cissé a aussi soumis au Chef de l’Etat le recrutement de certains acteurs issus de Médina Baye et capables d’apporter leurs expertises et autres expériences dans la construction du pays.

Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags