Un Festival interscolaire de théâtre à Kaolack, du 10 au 12 juin

La première édition du Festival interscolaire de théâtre de Kaolack (FISTKA) se tiendra du 10 au 12 juin, au théâtre de verdure de l’Alliance française de la capitale du Saloum, a-t-on appris des organisateurs, jeudi.

Huit établissements du cycle élémentaire de l’Inspection d’académie (IA) de Kaolack ont été retenus pour prendre part à cette manifestation qui se déroulera "autour de trois thèmes au choix", a indiqué Sancoung Diaby, secrétaire général de la section de Kaolack de l’Association des artistes comédiens du théâtre sénégalais (ARCOTS).

Il s’exprimait lors d’un point de presse, en prélude à l’événement, en présence de la directrice du centre culturel régional de Kaolack, Ndèye Ngor Niang, de la directrice de l’Alliance française de Kaolack, Muriel Schmit, du président du Réseau des artistes de Kaolack, Oumar Thiam, et du représentant de l’IA de Kaolack, Michel Sène.

"Les trois thèmes sont axés sur la lecture et la place de l’apprentissage, le civisme et l’environnement. Chaque établissement est libre de choisir un de ces thèmes pour jouer ses pièces théâtrales en langues wolof ou en français sur une durée de 30 minutes au maximum et avec 10 acteurs au total", a expliqué M. Diaby.

Il a précisé que les prestations des établissements en compétition seront évaluées par trois jurys composés d’artistes et hommes de culture qui décerneront aux trois meilleures troupes, selon leur rang, des trophées : le "mbossé d’or" (premier), le "mbossé d’argent" (deuxième) et le "mbossé de bronze" (troisième).

"Au-delà de ces trophées, a poursuivi le secrétaire général de la section locale de l’ARCOTS, le meilleur acteur et la meilleure actrice seront primés, en plus d’un diplôme de participation remis aux participants des huit écoles élémentaires : Keur Madior, Moussa Sow, Senghane Badiane, Serigne Aliou Cissé, Mohammed Niass, Koutal sérère, Samba Dia et Ibrahima Fall".

Le ministère de la Culture et de la Communication, en guise de soutien à cette initiative de l’Association des artistes comédiens du théâtre sénégalais (ARCOTS), a apporté aux organisateurs "un appui financier d’1, 5 million de francs CFA", a annoncé la directrice du centre culturel régional, Ndèye Ngor Niang.
"Le ministère a décidé d’appuyer cette initiative de l’ARCOTS pour permettre un épanouissement des élèves", afin de leur permettre "de développer leur maitrise de la langue française" et de l’expression en public, "mais aussi le développement de leur personnalité", a-t-elle expliqué.

Selon Mme Niang, évaluation sera faite de l’impact et du coût de ce festival "en phase de test", dans l’ambition d’amener d’autres régions à dupliquer cette initiative.

AB/BK

Tags: 
Source: 
APS

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags