Une soldate meurt dans un accident de la circulation, à Guinguinéo

Une soldate du bataillon du matériel a perdu la vie dans un accident de la circulation survenu lundi, à hauteur du village de Thiolongane, dans le département de Guinguinéo (centre), a-t-on appris de source digne de foi.

La victime participait à une mission de supervision du vote référendaire, dans l’arrondissement de Mbadakhoune, près de Guinguinéo.

Cinq soldats et le chauffeur du véhicule dans lequel ils avaient embarqué ont été blessés, selon la même source, un témoin de l’accident.

Ils se rendaient à la préfecture de Guinguinéo, ’’après le déroulement du scrutin et le dépouillement des votes’’, poursuit-elle, précisant que le véhicule a fait des tonneaux lorsque le conducteur tentait d’éviter un âne en divagation sur la chaussée.

Les blessés ont été évacués à l’hôpital El Hadji-Ibrahima-Niass de Kaolack (centre).

Ce décès porte à deux le nombre de soldats décédés dans le cadre de la supervision du vote référendaire de dimanche.

Le premier décès est survenu samedi, à la veille du scrutin, dans le département de Malem Hodar (région de Kaffrine), à la suite de l’éclatement d’un pneu arrière d’une voiture transportait 13 militaires dans cette localité.

La victime de cet accident est un agent de l’Ecole nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) de Kaolack. Douze autres soldats ont été blessés, trois se trouvaient dans un état grave.

AB/ESF

Source: 
APS

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags