Affaire D-Média : le correspondant du groupe à Matam surpris par la vidéo de ses collègues de Dakar !

La vidéo des journalistes de D-Media dans laquelle il faisait l'éloge de Bougane Gueye et de leur condition de travail a surpris Petit Ba, l'ancien correspondant du groupe à Matam. Le journaliste dit ne pas comprendre le manque de solidarité de ses pairs et leur implication dans un combat qui est loin d'être la leur.

" Rien que pour le principe, nos camarades avec qui nous avons partagés presque 10 ans dans la même rédaction, devraient jouer les bons offices ou se taire mais non jeter de l'huile sur le feu avec des arguments tirés par les cheveux. Ce qui m'a le plus surpris, et que parmis eux, certains se sont plaints de nombreuses fois des difficiles conditions de travail qu'ils vivent à D-Média lors des journées de formation que nous partagions " s'est étonné Petit Ba.

Pour lui toujours, ses anciens collègues de la rédaction ont le droit de défendre la boîte mais qu'ils le fassent avec sincérité sans verser dans des calomnies ou des attaques dirigées vers les correspondants. " Malgré leurs dénégations, nous correspondants, persistons et signons que le groupe D-Média nous a proposé des paiements basés sur des piges le 10 août, et sans aucune forme d'échanges sur le barème, le 11 août autrement dit le lendemain, il a procédé unilatéralement au charcutage de nos maigres salaires, pour ce qui est de mon cas je n'ai reçu que 12 milles francs CFA via Orange Money. "

Pour conclure, l'ancien journaliste de D-Média rappelle qu'il ne va jamais insulter ou dire du mal à Bougane Gueye Dany car ce qui les oppose est dans les principes et non dans les considérations personnelles. " S'il donne des aides aux nécessiteux et aux démunis c'est salutaire, et tous les Sénégalais qui en ont les moyens doivent faire comme lui, mais en tant que correspondant, nous dénonçons nos conditions de travail, nous n'avons ni bulletin de salaire, ni couverture maladie encore moins de cotisations à l'IPRES."

Auteur: 
Babacar Touré

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags