Kaolack/ Campagne nationale de reverdure des grandes voies. Kaolack renoue avec l’espèce « Khaya Senegalensis »

Après Koungheul et Kaffrine, dans la région de Kaffrine, le Ministre de l’Environnement et du Développement durable a poursuivi hier à Kaolack sa tournée nationale de plantation des espèces arboriformes sur les grandes voies du pays communément appelées « Nationales ». Ainsi assisté par un peloton d’agents des Eaux et Forêts de la zone centre et de la plupart des services techniques déconcentrés de l’Etat, le Ministre Abdou Karim Sall a démarré ses opérations de plantation par des Caïlcédrats ou « Khaya Senegalensis » en termes scientifiques. Une espèce que toutes les parties réunies autour de ce programme veulent planter en masse sur le long de la nationale 1 et au niveau de certaines grandes artères de la commune pour offrir à la ville de Kaolack son identité et décor d’autrefois, mais surtout le visage qu’elle possédait dans le passé. Mais également l’une des espèces emblématiques de la flore urbaine sénégalaise que bon nombre de villes ont perdue du fait de l’homme et autres effets de la nature.  Ainsi débutées depuis deux semaines sur le territoire national et prévue d’être poursuivies sur l’ensemble des 14 régions du pays, ces opérations de reboisement, comme instruites par le président Macky Sall consistent à reverdir les grands axes routiers et autoroutiers du pays. Au total une population de 20.000 arbres (caïlcédrats, terminalistes et cocotiers) sera plantée tout au long de ces linéaires d’ici la fin du mois de Septembre prochain. Ainsi inscrite dans le cadre du programme national de reforestation durable et inclusive du territoire national, cette campagne est aussi une suite logique du programme « 5 fois 5 ». Un programme environnemental de l’initiative 5 du plan Sénégal Emergent (Pse) Vert qui consiste à reverdir le Sénégal au niveau de ses villes et villages durant les cinq (5) prochaines années. Et pour y arriver un objectif de 20 Millions d’arbres est prévu d’être planté dans le pays. Mais avant d’en arriver là, des discussions seront engagées entre le Ministre des transports et son collègue de l’Environnement pour voir ensemble les modalités de reboisement de l’Autoroute « Illa Touba » et le tronçon « Malick Sy/ Aéroport Léoplod Sedar Senghor. Une des actions phares qui permettra aux autorités de lancer un appel à toute la population, mais surtout d’inciter ces dernières à se saisir chacun de ce challenge. Autrement dit « planter chacun un arbre et l’entretenir jusqu’à son âge adulte ».

Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags