Kaolack - Covid 19 : le CAOSP outille les chefs d’établissements !

Le Centre Académique de l'orientation scolaire et professionnelle (CAOSP) a lancé ce lundi une session de formation destinée aux chefs d'établissements scolaires et aux autres acteurs de l'éducation de Kaolack. Face à la situation de panique générée par la pandémie de la Covid-19, deux modules que sont la gestion de stress et l'écoute active seront développés.

" Cette activité initiée par le bras technique de l'inspection d'Académie qu'est le CAOSP entre dans le cadre de la stratégie psychosociale du ministère de l'Éducation nationale dans la lutte contre la Covid-19. Au niveau de chaque région, il a été installé un comité académique de veille et d'appui psychosocial piloté par l'IA avec l'appui du CAOSP" a expliqué Siaka Goudiaby, inspecteur d'Académie de Kaolack.

Dr Mamadou Gueye, psychologue conseiller et directeur du centre Académique de l'orientation scolaire et professionnelle (CAOSP) a affirmé que dans un contexte de pandémie marqué par le stress et la peur, les spécialistes du comportement ont un rôle déterminant à jouer surtout en milieu scolaire. " Les chefs d'établissements accueillent les élèves et le personnel enseignant, ils doivent être capacités en management, en cette période de pandémie, ils doivent être capables d'écouter leur interlocuteur, les mettre à l'aise pour pouvoir remédier à leurs préoccupations. Comme l'Académie ne peut pas être partout, les chefs d'établissements seront de bons relais pour le maillage" a - t-il révélé.

Abdoulaye Cissé, psycho-sociologue, expert en charge des violences sexuelles basées sur le genre à l'agence belge de développement (Enabel), structure qui a financé la formation est largement revenu sur la coopération nouée avec l'État du Sénégal dans la lutte contre la Covid-19. " Depuis le début de la pandémie, nous avons appuyé le ministère de la Santé et de l'Action sociale avec plus de 300 millions de francs CFA, 21 millions de francs CFA pour la formation, 32 millions de francs CFA pour la communication et la sensibilisation et 242 millions 700 mille de francs CFA pour les équipements. Au-delà du volet médical, la covid-19 a une dimension anthropologique et psychosociale c'est pourquoi nous avons accompagné le CAOSP qui intervient dans les comités de base et dans les établissements scolaires" a-t-il conclu.

 

Tags: 
Auteur: 
Babacar Touré

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags