KAOLACK/ IDRISSA TALL SUR LES PROPOS DE MAMADOU LAMINE DIALLO EN DIRECTION DE L’APR. « INDIGNE POUR UN FUTUR PRETENDANT A LA MAGISTRATURE SUPRÊME »

Les propos tenus par le leader du mouvement « Tekki », Mamadou Lamine Diallo vis-à-vis du parti pour la République (Apr) et ses membres lors de l’une des éditions passées de l’émission « bâtons rompus », continuent encore de susciter beaucoup de réactions chez les apéristes de la région de Kaolack. Suite à la plainte que les maires républicains du département de Nioro ambitionnent de déposer contre le responsable de « Tekki », c’était hier le tour du responsable Idrissa Tall de monter au créneau. Idrissa Tall trouve en effet que la sortie de Mamadou Lamine Diallo, quel que soit sa nature est un acte « indigne pour quelqu’un qui aspire diriger un jour ce pays ». Pour l’ancien directeur du programme de gestion des zones inondables, « le leader de « Tekki » s’est illustré lors de cette émission en tenant des propos mensongers, qualifiant ainsi l’Apr d’association des violeurs, trafiquants et de toutes les malfaisances qu’on puisse imaginer. Mamadou Lamine Diallo a proliféré beaucoup d’insanités et a inquiété bon nombre d’intellectuels et citoyens honnêtes de ce pays. Compte tenu de son niveau intellectuel, son parcours politique, ses capacités d’un homme excellent au point de vue communication, le leader de « Tekki » s’est malheureusement distingué cette fois-ci de son débat de bas étage. La politique c’est certes de l’adversité, mais pas de l’animosité. On attendait plus de Mamadou Lamine Diallo des contre-propositions aux politiques publiques définies et mises en œuvre par le président Macky Sall » a soutenu le responsable apériste de Kaolack. « Mais malheureusement » poursuit-il « rien qu’en l’écoutant se prononcer, on a senti que le député de « Tekki » est en quête d’arguments. Et c’est la raison pour laquelle, il s’est jeté dans des calomnies, mensonges, invectives et toute sorte de maux pour se donner une importance qu’il continue de perdre de plus en plus. Les différentes compétitions électorales auxquelles il a participé ces années dernières le confirment aisément » a ajouté Idrissa Tall. Il estime par contre que « le président Sall est un homme d’Etat, un affable qui prend à chaque fois les décisions en temps opportuns, sans tâtonnements. Et d’ailleurs pour cette raison majeure, je renouvelle mon soutien au maire de Médina Sabakh Ousmane Guèye et ses collègues du département de Nioro d’avoir bien voulu porter cette affaire devant la justice. Mais j’en appelle aussi les apéristes de ce pays de faire bloc, à poursuivre cette affaire jusqu’au bout mais surtout repousser Mamadou Lamine Diallo jusqu’à son dernier retranchement et lui montrer surtout le savoir-vivre politique » a-t-il aussi tenu à préciser.

 

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags