Kaolack/ Inondations et délogement force de familles entières. Serigne Mboup au chevet des sinistrés

Face aux dernières intempéries qui ont touché près de 700 familles résidant toutes dans la commune de Kaolack, le président de la chambre de commerce d’Industrie et d’Agriculture (Cciak) de Kaolack a été au chevet des victimes habitant les quartiers de Léona, Kasaville, Ndorong, Sam, Khakhoum, Parcelles Assainies, Médina Mbaba, Médina Baye, et Fass Keur Cheikh Tidiane. Serigne Mboup a effectué ce déplacement pour s’enquérir de la situation, apporter une assistance morale aux victimes et partager avec les sinistrés les multiples difficultés auxquelles ils sont présentement confrontés. Outre ces considérations spécifiques cette visite s’inscrivait pour autant dans le besoin de plaider la cause de ces familles au niveau du gouvernement, avec en première échelle le président de la République pour l’informer des difficultés extrêmes des populations engendrées par les inondations de cette année. Ainsi félicitant au passage le président de la République pour les multiples efforts consentis par son gouvernement dans le programme d’urgence d’assistance aux victimes de ces calamités, le président de la Cciak de Kaolack a toutefois soutenu que la priorité majeure pour les populations est de sortir de cette précarité, car c’est leur intégrité physique qui est en jeu. Ces personnes qu’il a eu la chance d’écouter lui ont aussi confié que tout individu doit disposer d’une bonne santé pour vivre en harmonie avec sa foi. Certes un besoin, mais qui n’écarte nullement leur désir de disposer de vivres en abondance tout au long de ces moments pénibles de soudure. Ainsi avec l’appui matériel multiforme et les quantités énormes de vivres qu’il prétend acheminer vers ces populations dès la semaine prochaine, le président Serigne Mboup compte également élargir son action de solidarité vers les sinistrés de l’incendie du marché central de Kaolack. En marge des 70 millions qu’il avait mobilisés en 2012 pour soutenir les sinistrés de la même époque, le patron du centre commercial Bara Mboup (Ccbm) promet de poursuivre un autre geste similaire dans le cadre d’un programme d’appui initié par la Cciak de Kaolack et qui va non seulement se limiter aux sinistrés de l’incendie du marché, mais qui va prendre en charge l’ensemble des commerçants en activité dans le marché.

 

Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags