Kaolack/ A la suite du décès du khalif Feu Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahima Niasse, Médina Baye perd Mouhamed Mouctar Ibrahima Niasse

En moins de 24 h après l’inhumation du défunt Khalif de Médina Baye Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahima Niasse, la communauté religieuse de Médina Baye a enregistré un autre décès. C’est celui de Mouhamed Mouctar Ibrahima Niasse, un autre fils du Cheikh Al Islam feu El Hadji Ibrahima Niasse (Baye). Né en 1945, Mouhamed Mouctar Ibrahima Niasse a lui aussi maîtrisé le Coran dès le jeune âge en Mauritanie où il a été exilé par son père. A son retour, Mouhamed Mouctar Ibrahima Niasse s’est rendu en Egypte, notamment « AL Azar » la plus ancienne des universités de l’Afrique où il a fait de brillantes études supérieures Arabe. Son retour au Sénégal en début des années 70 n’a pas été totalement paisible, car depuis cette date, ce personnage religieux s’est toujours livré à la mission de Dieu et son prophète Mohamed (Psl). Cette volonté divine lui a ainsi ouvert la route du Nigéria où il s’est rendu à plusieurs reprises pour contribuer à l’expansion de la religion dans ce pays, mais également la « Tarikha Al Tidianya », sa voie pour le soufisme. En Mauritanie, le Cheikh a aussi été considéré comme un proche parent, car au-delà même de son titre de guide à de nombreuses communautés vivant dans ce pays, Mouhamed Mouctar Niasse avait un lien avec ce pays du côté de sa lignée maternelle nous raconte-t-on. Mais l’homme était aussi d’une discrétion inouïe et très effacé. Il passait toujours inaperçu et n’a jamais aimé fréquenter les rencontres d’envergure comme le « Maouloud » ou les Ziarra annuelles. Sa préférence était de toujours s’asseoir quelque part à proximité du lieu où se tenait la rencontre et loin des regards indiscrets observait sagement le déroulement de l’activité et les échanges qu’elle engendrait. Dans son calendrier, Mouhamed Mouctar Ibrahima Niasse aimait visiter ses proches comme son frère Ahmeth Khalifa Niasse qui était considéré comme son frère jumeau. Ses obsèques d’hier à la grande Mosquée de Médina Baye ont mobilisait d’éminentes personnalités du Sénégal et du reste du monde. Un moment solennel qui permis à la plupart des personnes qui l’avaient aimé de professer, ses bienfaits, ses œuvres sociales et humanitaires qu’il a réussies à bâtir en faveur des milliers de personnes qu’il a croisées dans sa vie. Mouhamed Mouctar Ibrahima Niasse a ensuite été inhumé dans le même mausolée que son frère feu Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahima Niasse à côté de son père et ses aînés qui l’ont précédé à la tombe.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags