Kaolack/ Partenariat « KREM » /ODCAV. Un objectif de près de 1500 arbres à planter pendant toute la période des « navétanes »

Dans le cadre d’un nouveau partenariat pour le développement, le mouvement « Kaolack sur les rampes de l’Emergence avec Macky Sall » (Krem), du directeur général de la Senelec Pape Demba Bitèye et l’ODCAV de Kaolack viennent de lancer un large programme de reboisement de la commune de Kaolack. Pour un coût d’investissement de 7,2 Millions de Frs réparti entre 72 ASC, ce programme consiste à planter un peu plus de 1400 espèces arboriformes dans les 38 quartiers qui composent la commune de Kaolack et par les Asc. Histoire de reconvertir la traditionnelle période des compétitions « Navétane » de football et autres disciplines sportives par des programmes de développement tels que le reboisement qui est devenu une des priorités phares dans la lutte pour la sauvegarde de l’environnement et contre les changements climatiques. Et ceci pour des causes liées à la présence du coronavirus dans notre pays. Pour le président du « Krem », « l’idée dans toute cette démarche est de changer de stratégie afin que les activités de vacances ne se limitent plus à trois (3) mois. Mais que les Asc constituent dés à présent de véritables supports pour le développement. La jeunesse de Kaolack représente 65 % de la population locale. Cette jeunesse là doit impérativement être le moteur du développement » se persuade Pape Demba Bitèye. Au-delà de l’aspect reboisement, ce partenariat a aussi orienté ses actions dans le système éducation. En l’occurrence le renforcement des cours dans les classes dites intermédiaires, c’est-à-dire celles qui ne sont pas en examen cette année. A partir du 8 Octobre prochain, ces cours de renforcement mobiliseront plusieurs milliers de jeunes écoliers et se poursuivront dans la plupart des établissements scolaires de Kaolack sous l’encadrement des Asc dont la majeure partie des membres est du secteur de l’enseignement.

 

Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags