Kaolack/ Session anticipée de philosophie. Un bon déroulement dans l’ensemble

La session anticipée de philosophie du Baccalauréat 2020, malgré le contexte de Covid 19 dans lequel elle est organisée, s’est bien déroulée sur l’ensemble de la zone de couverture de l’inspection académique (IA) de Kaolack. C’est du reste ce qui a été retenu au niveau des autorités académiques en charge de son organisation dans la région de Kaolack et sur le territoire gambien. Ainsi en la date d’hier, Mercredi 12 Août dernier, les 31 centres principaux et les huit (8) autres centres secondaires ouverts en la circonstance ont ainsi permis aux 12.212 candidats (5897 filles 48,29 % et 6315 garçons (51,71 %) initialement inscrits de pouvoir composer. Ainsi que les 1780 candidats libres regroupant 831 filles de subir eux aussi ces épreuves anticipées du baccalauréat. Au plan organisationnel et matériel, il est aussi à noter toutes les dispositions d’une bonne organisation de cette première phase du baccalauréat ont été prises en rapport avec le gouverneur de la région de Kaolack en matière d’identification des centres devant abriter les épreuves de philosophie et leur sécurisation par les forces de l’ordre et de défense. En pareils moments de plein hivernage, cette inspection des sites a d’abord été effectuée dans le but de pouvoir détecter les centres abritant de l’eau pour les curer en amont et prendre par dessus des mesures palliatives à d’éventuels cas d’inondation déclarés dans ces centres au moment de l’examen. Ces fiches ont été déposées au niveau de toutes les sous préfectures, les préfectures et la gouvernance de Kaolack pour son exécution. Compte tenu de l’application stricte des mesures barrières dans cette session, les autorités en charge de l’organisation des épreuves de philosophie ont aussi poursuivi les mêmes stratégies d’adaptation pour le maintien des équipes et autres dispositifs sanitaires au niveau des centres d’examen. Ainsi dans tous les centres les points de lavage des mains, les bouteilles de gel alcoolisé, et les stocks de masques ont été disposés pour que les candidats, le corps professoral et les personnels de surveillance puissent s’en servir durant tout le long de l’examen. Pour le cas spécifique du centre d’examen établi en territoire gambien, les dispositions nécessaires ont également été prises en rapport avec les autorités gambiennes et depuis le 9 Août dernier les enseignants qui devaient assurer la surveillance des épreuves ont tous été convoités dans ce pays. Aussi en rapport avec le gouvernement gambien, le Ministère de l’Education nationale gambienne a pris l’initiative de prendre en charge toutes les mesures spécifiques à la lutte contre la Covid19 pendant les épreuves (respect des mesures de distanciation sociale, port obligatoire des masques au sein du centre l’examen, lavage des mains et utilisation du gel alcoolisé) pour l’ensemble des 14 nationalités d’élèves qui fréquentent aujourd’hui l’établissement du lycée sénégalais de Gambie.

 

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags