Kaolack/ Sit in ce mardi des non recrus du dernier concours dit « dernière chance » à la Senelec. Une partie des travailleurs invite leurs camarades à favoriser le dialogue

Un effectif de plus de 400 travailleurs prestataires à la Senelec et ayant passé au concours intitulé « Dernière chance », somme le reste des candidats perdants à se ressaisir et éviter toute action amenant à un éventuel rapport conflictuel avec la direction. En premier lieu, ces travailleurs par la voix de leur porte parole Timoti Coly invitent leurs camarades à dissuader leur Sit in de ce Mardi, et privilégier plutôt un dialogue direct avec la direction de leur entreprise. La rencontre que ces travailleurs de la Senelec ont eu Dimanche dernier avec la presse était en effet un prétexte pour tirer les choses au clair. Autrement dit, porter à l’attention des sénégalais que l’Amicale des travailleurs prestataires de la Senelec, n’est point en différend avec la direction générale. Au contraire, elle compte accompagner la le nouveau directeur général Pape Demba Bitèye dans le cadre du programme de réhabilitation qu’il entend dérouler au profit de la société durant ces prochaines années d’activités. Ainsi au-delà du volet extension du réseau, ou d’accès universel des populations à l’énergie, le programme d’ouverture à l’emploi est aussi l’une des prérogatives ourdies, face à laquelle les travailleurs prestataires de la Senelec ne reculeront jamais pour avoir d’ailleurs l’engagement de soutenir et la volonté d’accompagner son propulseur Pape Demba Bitèye.

Tags: 
Auteur: 
Abdoulaye FALL

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags