Maisons démolies à Kahone: le président Macky Sall appelé à l'aide par les victimes

Plus de cent familles, victimes des démolitions de maisons se trouvant dans l’Est de l’aérodrome de Kahone, département de Kaolack, ont fait face à la presse ce dimanche 6 décembre pour fustiger la démarche de l’État tout en annonçant leur constitution en collectif pour lutter contre ce qu’ils qualifient « d’injustice ».

Boubacar Bocoum, victime de la démolition des maisons dans le cadre des travaux d’élargissement de l’aérodrome a fustigé la démarche de l’État. « Le droit à la propriété consacré par la Constitution n’est pas respecté au Sénégal. Malgré nos baux en bonne et due forme, nos maisons ont été démolies après un avertissement de deux jours seulement. L’électricité et l’eau ont été brutalement coupées ce qui a traumatisé nos familles, et nos enfants qui ne peuvent plus aller à l’école parce que dormant à la belle étoile. »

Pour Pape Mamadou Kébé, un autre des victimes, « la démolition des maisons doit s’arrêter immédiatement car Kahone est une zone d’habitation déjà lotie, en seconde lieu, la délocalisation de l’aérodrome est fortement demandée car cet espace exigu ne peut pas accueillir un aéroport » martèle -t-il avec insistance.

Adji Faye, mère de famille et propriétaire d’une des maisons démolies confie que de nombreuses familles vivent des séquelles inimaginables. « Les femmes, les enfants sont affectés psychologiquement, certains sont inertes dans les maisons puisque traumatisés par la violence inouïe de la démolition. Nous nous sommes mobilisés pour aller dans les établissements afin d’informer les directeurs et Proviseurs de la situation chaotique vécue par nos enfants « se désole -t-elle.

Déboussolés, les victimes de Kahone, ont commis un pool d’avocats pour lancer la bataille juridique, mais elles ont aussi lancé un appel à l’aide au président de la république Macky Sall pour qu’il mette fin à cette situation cauchemardesque.

Auteur: 
Babacar Touré

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Kaolack Tags